Le monde agit...agissons à ses côtés !
« On ne voit bien qu’avec le cœur….l’essentiel est invisible pour les yeux. » Antoine de St-Exupéry


ACCUEIL
PLAN DU SITE


Rubriques



Afrique du Sud
Avancement
Bresil
Contact
Ecrits divers
Guyane
Le projet
Liaison Voilier
Liens
Madagascar
Maroc
Mayotte
Mozambique
Nouvelles du Monde







Nouvelles du monde


 

L'Amazonie s'arme contre le rechauffement climatique


Le gouvernement de l'Etat d'Amazonas a promulgué cette semaine, pour limiter la déforestation massive de l'Amazonie, la première loi sur le changement climatique au Brésil, quatrième plus grand émetteur de gaz à effet de serre de la planète.

La nouvelle loi prévoit l'instauration d'une rémunération pour les populations locales qui oeuvrent à la préservation de leur habitat et à la réduction de la déforestation.

Le financement de cette "bourse forêt" sera assuré par un fonds spécial: les entreprises privées ou les pays polluants pourront y investir et recevront en contrepartie un "crédit de carbone" garantissant la préservation de la forêt amazonienne, a expliqué le secrétaire à l'Environnement de l'Amazonas, Virgilio Viana .

Le gouvernement d'Amazonas fera appel aux marchés dits "volontaires" de crédit de carbone, non régulés par le protocole de Kyoto. L'un des objectifs du gouvernement de l'Etat d'Amazonas est de parvenir à inclure la réduction de la déforestation dans le futur accord international qui se substituera au protocole de Kyoto.

L'Amazonas souhaite que le fonds s'élève à 300 millions de dollars (30 millions de dépenses annuelles). Quelque 8.500 familles devraient en bénéficier cette année et l'objectif est d'atteindre les 60.000 familles en 2010.

Le Brésil a réussi ces dernières années à réduire de 52% le rythme des déforestations en Amazonie," ce qui revient à 430 millions en moins de tonnes de CO2 dans l'atmosphère, soit 15% des émissions qu'il incombait aux pays riches de réduire", a déclaré récemment la ministre de l'Environnement, Marina Silva.

La ministre a annoncé l'élaboration d'un plan national, à l'image de l'initiative de l'Amazonas.


Pour en savoir plus : http://terresacree.org


(l'article complet et paru le 8/06/07 sur Terre Sacrée)


Khumalé, l'espoir des Wayanas, s'en est allé

Le monde Wayana est en deuil, et bien au-delà c'est toute la société guyanaise et la nation française qui se trouvent rappelées à l'ordre par ce drame. Le jeune Khumalé Pleike en qui les Wayanas avaient mis tous leurs espoirs, vient de mettre fin à ses jours dans la nuit de vendredi à samedi. Khumalé Pleike siégeait au conseil d'administration du parc amazonien où il représentait les instances coutumières, à la demande du Gran Man Amaïpoti Twenke et des chefs coutumiers du Maroni. Il avait plusieurs fois interpellé la ministre Nelly Ollin et avait rencontré François Bayrou lors de son passage en Guyane, pour rappeler à tous le sort de son peuple abandonné. Khumalé Pleike avait 28 ans.


(communiqué publié le 4 juin sur le site blada.com)






Publié dans Nouvelles du Monde
Lien